Déterminants des stocks de carbone des sols des petites Antilles (Martinique, Guadeloupe). Alternatives de séquestration du carbone et spatialisation des stocks actuels et simules.

Les stocks de carbone dans les sols sont en constante évolution sous l’effet de facteurs naturels (climat, végétation, effets de l’altération, de la lixiviation, et plus généralement des processus pédogénétiques) et anthropiques (usage des sols, apports hydriques et athmosphériques). En milieu tropical, peu de données ont été systématiquement recueillis et sont disponibles pour évaluer les possibilités de séquestration du carbone dans les sols selon le mode d’usage des terres et la variabilité des conditions pédo-climatiques.