Gestion quantitative de la ressource

Le bassin Adour-Garonne connaît régulièrement des étiages sévères, résultant d’un déséquilibre entre les prélèvements et les ressources disponibles.

Ces situations tendues nécessitent une gestion de l’eau permettant de satisfaire l’ensemble des usages économiques, en particulier l’alimentation en eau potable et de préserver les débits nécessaires à la vie aquatique.