Infographie

Actualités - Brèves

La forêt française : un milieu naturel riche de sa diversité

Avec près d’un tiers du territoire métropolitain couvert par des bois et forêts, la France est le quatrième pays européen avec un fort taux de boisement derrière la Suède, la Finlande et l’Espagne. Elle abrite une forêt riche et diversifiée en essences (feuillus, résineux), en types de peuplement (pur ou mélangé) et en structures (futaie régulière ou irrégulière, taillis) qui participent à l’équilibre de cet écosystème. Au-delà des services d’approvisionnement qu’elle procure (ressources en bois, champignons, etc.), la forêt joue un rôle majeur dans la régulation du climat, du cycle de l’eau, des sols (réservoir de biodiversité, puits de carbone, lutte contre l’érosion, etc.), sans parler des services récréatifs et culturels.

Télécharger l'image de la figure 3045 (png, 1.2 Mo)
Figure 3045

Les milieux forestiers. Quelle place occupe la forêt en France ?

  • Presque 17 millions d’hectares de forêt en métropole
    La forêt française métropolitaine s’étend sur près d’un tiers du territoire. Elle représente la quatrième surface au niveau européen derrière la Suède, la Finlande et l’Espagne.
  • Une croissance importante : + 20%
    La forêt française métropolitaine gagne du terrain. Selon l’inventaire forestier 2017 de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), sa superficie augmente de 20% depuis 1985.
  • De multiples essences : 138
    Avec 138 essences d’arbres, la forêt française métropolitaine compte près de 75% des essences présentes en Europe.
    63% sont des feuillus, et 41% de ces feuillus sont des chênes.
  • L’Impact de l’homme : 60%
    60% de la croissance forestière est prélevée pour les activités humaines
  • L’importance de la qualité de l’eau : 80%
    Une forêt en bordure d’eau peut absorber jusqu’à 80% des nitrates, 70% des phosphates, 70% des sédiments, présents dans les eaux de ruissellement
  • Un puits de carbone à préserver : 83 Mt
    Les forêts représentent aujourd’hui 31% de la surface du globe. Elles sont le deuxième plus grand puits de carbone de la planète, derrière les océans. 83 millions de tonnes par an de CO2 sont stockés par les forêts métropolitaines.

Source des données : Indicateurs de gestion durable des forêts françaises, IGN, INRAE, GipEcofor (d’après données 2017)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ouvrir l'horizon