Santé Pollution de l'air extérieur

La pollution de l’air extérieur

La pollution de l’air extérieur se caractérise par la présence dans l’air de gaz et de particules ayant des effets néfastes sur la santé humaine et sur l’environnement.

Selon une étude de Santé publique France (2016), l’exposition chronique aux particules fines PM2,5 est à l’origine chaque année de 48 000 décès prématurés en France métropolitaine. Les émissions anthropiques (dues aux activités humaines) dans l’air extérieur de la plupart des polluants faisant l’objet d’une réglementation diminuent depuis le début des années 2000.

Cependant, plusieurs agglomérations font encore l’objet de dépassements des seuils réglementaires de qualité de l’air pour la protection de la santé humaine.

En bref

Qu’est-ce que la pollution de l’air ?

La pollution de l’air extérieur se caractérise par la présence dans l’air de gaz et de particules ayant des effets néfastes sur la santé humaine et sur l’environnement.

Les phénomènes naturels (éruptions volcaniques, brumes de sable, etc.), mais surtout les activités humaines (industries, transports, agriculture, chauffage résidentiel, etc.) sont à l’origine de ces rejets de gaz et de particules dans l’atmosphère. Une fois libérées dans l’air, ces substances évoluent dans l’atmosphère sous l’effet des conditions météorologiques et peuvent subir des transformations par réactions chimiques.

Il existe ainsi des polluants dits ’primaires’ qui sont émis directement dans l’air (monoxyde d’azote –NO, dioxyde d’azote –NO2, dioxyde de soufre –SO2, monoxyde de carbone –CO, poussières et particules, métaux lourds, composés organiques volatils –COV, hydrocarbures aromatiques polycycliques –HAP, pesticides, etc.) et des polluants ’secondaires’ issus de transformations physico-chimiques de gaz ou de particules sous l’effet de conditions météorologiques particulières (ozone –O3, NO2, particules, etc.). Ces substances sont susceptibles de pénétrer le corps humain après avoir été respirées et peuvent affecter la santé.

Qu'est-ce que la pollution de l'air ?
Télécharger l'image de la figure 1567 (png, 177.7 ko)
Figure 1567 : Qu'est-ce que la pollution de l'air ?

En savoir plus

Comment évoluent les quantités de polluants rejetées dans l’air ambiant ?

Depuis le début des années 2000, les rejets de polluants dans l’air extérieur par les activités humaines ont globalement baissé. Leurs évolutions présentent toutefois des disparités selon les polluants et leurs origines.
Ces améliorations font suite à la mise en œuvre de stratégies et de plans d’action visant à réduire les émissions dans différents secteurs d’activité :

  • Le développement des énergies renouvelables et des actions d’économies d’énergie, l’utilisation de combustibles et carburants moins soufrés et la réglementation des émissions des installations industrielles ont notamment permis de réduire les rejets de dioxyde de soufre (SO2) ;
  • Les émissions d’oxydes d’azote (NOx) ont dans le même temps baissé suite aux progrès réalisés en particulier dans le secteur du transport routier (renouvellement du parc de véhicules, équipement progressif des véhicules en pots catalytiques, etc.), malgré l’intensification du trafic et l’accroissement du parc de véhicules ;
  • Les émissions de particules de diamètre inférieur à 10 µm (PM10) et de diamètre inférieur à 2,5 µm (PM2,5) ont diminué suite notamment au perfectionnement des techniques de dépoussiérage dans l’industrie ou à l’amélioration des performances des installations de chauffage au bois.
  • Les émissions d’ammoniac (NH3), provenant essentiellement de l’agriculture (gestion des déjections bovines en bâtiment et stockage et épandage de fertilisants organiques et minéraux), ont diminué jusqu’en 2006 et sont stables depuis.

De nouvelles préoccupations émergent en lien avec les progrès de la métrologie. Les appareils de mesure de la qualité de l’air permettent de déceler des particules de plus en plus fines (diamètre inférieur à 1 μm), voire ultrafines (diamètre inférieur à 0,1 μm).

Consultez les analyses détaillées par polluant

PNG - 4.6 ko
PNG - 5.8 ko
PNG - 6 ko
PNG - 4.4 ko
PNG - 3.3 ko
PNG - 4.3 ko
PNG - 7.3 ko
PNG - 7.3 ko
PNG - 3.2 ko

Comment est mesurée la qualité de l’air ?

Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air en France

La surveillance de la qualité de l’air est confiée par l’État à des Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (Aasqa), dans le cadre de la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (Laure) du 30 décembre 1996. La coordination technique du dispositif de surveillance est assurée par le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA).

Consulter Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air en France
La qualité de l’air en direct

Outil de visualisation des données de qualité de l’air extérieur issues des dispositifs de surveillance de la qualité de l’air en région.

Consulter La qualité de l’air en direct

Comment évolue la qualité de l’air ?

Les concentrations moyennes des polluants dans l’air ont également diminué. Ainsi, à proximité du trafic routier, celles du NO2, des PM10 et PM2,5 et du CO ont baissé. Il en est de même pour les concentrations annuelles de dioxyde de soufre (SO2) à proximité d’industries. En situation de fond urbain, c’est-à-dire dans des zones urbaines éloignées de sources d’émissions, les concentrations moyennes annuelles en SO2, NO2, PM10 et PM2,5 ont également baissé.

À l’inverse, les teneurs moyennes estivales en ozone (O3) en fond urbain sont stables, malgré des fluctuations interannuelles. En effet, les concentrations en ozone sont tributaires de nombreux facteurs : les conditions météorologiques, les émissions naturelles de composés organiques volatils issues du couvert végétal, le transport à longue distance de pollution, etc.

Malgré l’amélioration globale de la qualité de l’air en France, des dépassements des normes réglementaires de qualité de l’air pour la protection de la santé humaine subsistent néanmoins en certains points du territoire. Ces dépassements concernent principalement trois polluants (le NO2, les PM10 et l’ozone).

La qualité de l’air dans les agglomérations françaises

De 2000 à 2019, la pollution de l’air des villes s’est améliorée dans les zones éloignées des sources d’émissions (situation de fond). Pour quatre des cinq polluants les mieux suivis sur cette période, les concentrations ont baissé significativement. Néanmoins, les seuils réglementaires de qualité de l’air fixés pour la protection de la santé sont encore dépassés sur certaines parties du territoire.

Consulter La qualité de l’air dans les agglomérations françaises

Consultez les analyses détaillées par polluant

PNG - 3.5 ko
PNG - 5.1 ko
PNG - 5.7 ko
PNG - 2.3 ko
PNG - 2.3 ko
PNG - 3.5 ko
PNG - 3.7 ko
PNG - 6.6 ko
PNG - 3.4 ko
Les concentrations et émissions de polluants dans l’air en Europe

Sur la période 2000-2018, les émissions européennes de plusieurs polluants ont baissé. La législation européenne impose des plafonds d’émission et des seuils pour la protection de la santé à long terme pour les concentrations de certains polluants atmosphériques.

Consulter Les concentrations et émissions de polluants dans l’air en Europe
Pollution de l’air extérieur et santé

Les effets de la pollution de l’air extérieur sur la santé humaine ne sont plus à démontrer. L’OMS a notamment défini des seuils de concentrations de polluants pour la protection de la santé. Néanmoins, il n’existe pas de seuil en deçà duquel aucun effet sur la santé n’est observé.

Consulter Pollution de l’air extérieur et santé
Les réponses face aux enjeux de la pollution de l’air extérieur

Face aux enjeux sanitaires et environnementaux liés à la pollution de l’air extérieur, la communauté internationale et les territoires s’attachent à mettre en place des réglementations et des mesures visant à réduire les rejets de polluants dans l’air.

Consulter Les réponses face aux enjeux de la pollution de l’air extérieur

Ressources

  • Images et Infographies

    La qualité de l’air

    Les effets de la pollution atmosphérique sur la santé sont avérés. En France, la pollution de l’air est responsable de 48 000 décès prématurés par an d’après l’Agence nationale de santé publique.

    Visualiser La qualité de l’air

  • Images et Infographies

    Qu’est-ce que la pollution de l’air ?

    La pollution de l’air c’est la modification de la composition de l’air par des polluants nuisibles à la santé et à l’environnement. Ces polluants proviennent des activités humaines ou de la nature.

    Visualiser Qu’est-ce que la pollution de l’air ?

  • Images et Infographies

    Les polluants atmosphériques

    Aujourd’hui, les polluants atmosphériques sont nombreux dans notre environnement. Trois sont particulièrement problématiques en raison du dépassement récurrent des normes de qualité de l’air.

    Visualiser Les polluants atmosphériques

  • Images et Infographies

    Les effets de la pollution atmosphérique

    La qualité de l’air a des répercussions principalement sur notre santé et sur l’environnement. Ces effets peuvent être immédiats ou à long terme (affections respiratoires, maladies cardiovasculaires, cancers…).

    Visualiser Les effets de la pollution atmosphérique

  • Images et Infographies

    Un air surveillé

    En France, la surveillance de la qualité de l’air est obligatoire depuis 1996. Le ministère du Développement durable définit les réglementations relatives aux polluants atmosphériques et met en œuvre cette surveillance conformément aux dispositions européennes.

    Visualiser Un air surveillé

  • Images et Infographies

    La vallée de l’Arve protège son atmosphère

    La vallée de l’Arve, en Haute-Savoie, est particulièrement sensible à la pollution atmosphérique. L’exposition de la population y est renforcée par la concentration des activités humaines et pas la situation en zone de montagne.

    Visualiser La vallée de l’Arve protège son atmosphère

  • Images et Infographies

    Les épisodes de pollution

    Un épisode de pollution est observé quand la concentration d’un ou plusieurs polluants dépasse les seuils réglementaires horaires ou journaliers.

    Visualiser Les épisodes de pollution

  • Images et Infographies

    Les émissions liées au transport

    Le secteur des transports est responsable à lui seul de la majeure partie des émissions d’oxyde d’azote (NOx) et d’un quart des émissions de particules PM2,5.

    Visualiser Les émissions liées au transport

  • Images et Infographies

    Les émissions du secteur résidentiel

    Le secteur domestique est la première source d’émissions de composés organiques volatils non méthaniques (CO’nM) et de particules PM10 et PM2,5.

    Visualiser Les émissions du secteur résidentiel

  • Images et Infographies

    Les émissions dans le secteur agricole

    Le secteur agricole est la principale source d’émission d’ammoniac (NH3), en partie responsables des épisodes de pollution aux particules qui surviennent au printemps.

    Visualiser Les émissions dans le secteur agricole

  • Images et Infographies

    Être un citoyen averti et actif

    Réduire les émissions de polluants atmosphériques passe par des gestes et habitudes souvent simples à mettre en œuvre. L’amélioration de la qualité de l’air est l’affaire de chacun.

    Visualiser Être un citoyen averti et actif

  • Les indispensables

    Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2019

    En 2019, la France a émis près de deux fois moins de particules qu’en 2000. Cette amélioration globale de la qualité de l’air est une bonne nouvelle mais la situation n’est pas encore pleinement satisfaisante. Faisons le point en vidéo !

    Visualiser Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2019

  • Les indispensables

    PREV’AIR

    Plate-forme nationale de prévision de la qualité de l’air, une des composantes du dispositif français de surveillance et de gestion de la qualité de l’air, en complément des informations fournies par les réseaux de mesure et d’observation « physiques » gérés par les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

    Visualiser PREV’AIR

  • Les indispensables

    Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA)

    Organisme chargé d’assurer la coordination technique du dispositif de surveillance de la qualité de l’air en France.

    Visualiser Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA)

  • Vidéos et podcasts

    La qualité de l’air sous haute surveillance

    Plus de 50 gaz polluants et particules sont libérées chaque jour dans l’atmosphère. A forte concentration, ces gaz provoquent une pollution atmosphérique néfaste pour l’environnement et la population. La surveillance de la qualité de l’air nécessite donc la collaboration de nombreux acteurs.

    Visualiser La qualité de l’air sous haute surveillance

  • Vidéos et podcasts

    On ne badine pas avec l’Aérosol

    Le monde entier est un théâtre et tous, hommes, femmes et particules en sont les acteurs. Les particules vues d’Aéropolis.

    Visualiser On ne badine pas avec l’Aérosol

  • Vidéos et podcasts

    Santé Bois Energie : Réduire les émissions de polluants du chauffage domestique

    Le bois reste la première énergie renouvelable en France. Mais utilisé dans de mauvaise conditions, il peut lors de sa combustion entraîner l’émission de polluants atmosphériques ayant un impact sur la santé. Tous les conseils pour une bonne utilisation du bois de chauffage sont rappelés dans cette vidéo produite par la DREAL, l’ADEME et AIRAQ dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement d’Aquitaine.

    Visualiser Santé Bois Energie : Réduire les émissions de polluants du chauffage domestique

  • Vidéos et podcasts

    De l’Air dans nos idées reçues : Mes déplacements en Rhône-Alpes

    Le centre des grandes agglomérations et le voisinage immédiat des axes routiers sont particulièrement touchés par la pollution liée au trafic automobile. Dans la région, les transports contribuent à plus de la moitié des émissions d’oxyde d’azote et à environ ¼ des émissions de particules. Réduire l’exposition des populations affectées par cette pollution constitue un enjeu de santé publique.

    Visualiser De l’Air dans nos idées reçues : Mes déplacements en Rhône-Alpes

  • Vidéos et podcasts

    De l’Air dans nos idées reçues : Le chauffage au bois

    Si le chauffage au bois est privilégié pour limiter le réchauffement climatique, attention lorsqu’il est pratiqué dans de mauvaises conditions (bois humide, foyers ouverts, appareils vétustes), il peut être fortement émetteur de particules et autres composés toxiques dans l’air.

    Visualiser De l’Air dans nos idées reçues : Le chauffage au bois

  • Vidéos et podcasts

    De l’Air dans nos idées reçues : Le brûlage de végétaux

    Bien qu’interdit, le brûlage des végétaux reste une activité largement pratiquée qui contribue à la dégradation de la qualité de l’air. Cette activité participe aux émissions de plusieurs polluants notamment les particules fines et certains composés cancérigènes. La pollution engendrée par ces feux peut notamment avoir un fort impact sur la santé des personnes directement exposées.

    Visualiser De l’Air dans nos idées reçues : Le brûlage de végétaux

  • Vidéos et podcasts

    De l’Air dans nos idées reçues : L’air intérieur

    La maison comme les autres environnements clos (logements, bureaux, magasins, …) contiennent des polluants spécifiques de l’air intérieur auxquels viennent s’ajouter des polluants provenant de l’air extérieur. Avec environ 80 % de notre temps passé dans des environnements clos, la qualité de l’air est devenue une préoccupation majeure de santé publique.

    Visualiser De l’Air dans nos idées reçues : L’air intérieur

  • Vidéos et podcasts

    La qualité de l’air racontée par la modélisation

    Lutter contre la pollution de l’air, c’est d’abord être en mesure de comprendre comment les pollutions naissent et comment elles évoluent dans le temps, dans l’espace, tant à des échelles locales qu’internationales. Grâce au modèle Chimère, l’Ineris présente ici de nouvelles représentations de la pollution de l’air. Ces simulations, effectuées dans le cadre du Grand Challenge du Centre de Calcul Recherche et Technologie (CCRT) couvrent l’ensemble de l’hémisphère nord avec une précision inégalée d’une dizaine de kilomètres de résolution.

    Visualiser La qualité de l’air racontée par la modélisation

  • Vidéos et podcasts

    Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2018

    En 2018, la France a émis près de deux fois moins de particules qu’en 2000. Cette amélioration globale de la qualité de l’air est une bonne nouvelle mais la situation n’est pas encore pleinement satisfaisante. Faisons le point en vidéo !

    Visualiser Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2018

Agir

  • Hawa Mayotte

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement.
  • Atmo Réunion

    Établissement public chargé du pilotage régional du système de santé. Il définit et met en œuvre la politique de santé en région.
  • Atmo Guyane

    Établissement public chargé du pilotage régional du système de santé. Il définit et met en œuvre la politique de santé en région.
  • Madininair

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Gwad’air

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Sud

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Air Pays de la Loire

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Occitanie

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Nouvelle-Aquitaine

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Normandie

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • AirParif

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Hauts-de-France

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée de notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Grand Est

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Qualitair Corse

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée de notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Bourgogne-Franche-Comté

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Lig’Air

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée de notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Air Breizh

    Association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère en charge de l’environnement chargée notamment de la surveillance de la qualité de l’air en région.
  • Ademe

    Établissement public sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l’environnement et de la recherche participant à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ouvrir l'horizon