Revenir à l'article : L’évolution du marché du travail

Les formations initiales en environnement en 2013

Dans le champ de la formation initiale, l’environnement représente 12 % de l’offre de formations et 8 % de l’ensemble des effectifs. Avec une légère hausse du nombre d’inscrits en 2013, l’attractivité des formations environnementales se maintient. Même si les jeunes souhaitant suivre un parcours en environnement ont un large choix de formations dans l’enseignement supérieur, ils sont majoritairement inscrits dans une formation de niveau Bac. Si plus d’une formation proposée sur deux a trait à la protection de la nature ou à la prévention des pollutions, l’énergie se révèle être la spécialité d’études la plus attractive avec 27 % des inscrits en formations environnementales en 2013.
La surreprésentation masculine est caractéristique des formations environnementales. Les femmes sont cependant plus présentes dans les formations de l’enseignement supérieur. Enfin, un jeune sur sept suit sa formation par la voie de l’apprentissage.