Près de 10 000 agriculteurs engagés dans les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE)

Les Groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) permettent une reconnaissance officielle par l’État de l’engagement collectif d’agriculteurs dans la modification ou la consolidation de leurs pratiques en visant une performance économique, environnementale et sociale. Ils constituent l’un des outils structurants du projet agroécologique pour la France.